Mon équipement pour mes interviews dans la rue

Mon équipement pour mes interviews dans la rue

mars 22, 2020 0 Par Alain784

Pour la réalisation d’un micro-trottoir, l’utilisation des divers équipements audiovisuels est incontournable. Ainsi, je vous invite à découvrir dans cet article les matériels indispensables pour garantir la réussite de votre production audiovisuelle.

Les matériels de reportage

Pour produire un bon reportage, une location de matériel audiovisuel est tout à fait possible si vous ne disposez pas des kits nécessaires tels que l’enregistreur portable, l’appareil photo, le caméscope ainsi que le microphone et les accessoires connexes.

L’enregistreur

Comme son nom l’indique, l’enregistreur portable est un dispositif conçu pour l’enregistrement du son, que ce soit dans un studio ou dans la rue. Parmi les divers modèles, je vous conseille d’opter pour l’enregistreur audio numérique signé Zoom, Tascam et bien d’autres encore.

Les microphones

Outre les microphones classiques et traditionnels, j’utilise aussi un micro-cravate lors de mes interviews. En effet, ce type de dispositif moderne constitue une meilleure alternative pour garantir la qualité sonore de mes enregistrements.

Pour que votre reportage ou micro-trottoir se déroule dans les meilleures conditions, je vous suggère de ne pas négliger les accessoires qui pourront vous être utiles lors de votre production audiovisuelle. L’utilisation de câble micro, de bonnettes, de trépieds, de stabilisateur, de cartes mémoires et de piles ou batterie de rechange s’avère nécessaire.

Le caméscope et l’appareil photo

Pour votre tournage vidéo, l’utilisation d’un caméscope est indispensable. Si vous cherchez un matériel de qualité pour votre court-métrage, optez pour un caméscope numérique. Un appareil photo Canon (ou signé par une autre marque de renom) vous permettra également de capturer des photos et des vidéos de qualité.

Quel micro choisir pour la réalisation d’un micro-trottoir ?

Les différents types de microphones :

–              Le microphone dynamique : ce type de dispositif est avant tout un appareil très solide qui ne nécessite pas d’alimentation fantôme. Il est surtout utilisé sur scène ou lors des enregistrements en studio. Pratiques et robustes, les microphones dynamiques Shure SM57 et SM58 constituent les modèles les plus répandus.

–              Le microphone à ruban : également connu sous le nom de « micro vintage », il constitue le 1er modèle de microphone. Il s’agit d’un dispositif qui nécessite une alimentation externe (préamplificateur) pour fonctionner. Avec une caractéristique polyvalente, ce type de micro peut être utilisé dans plusieurs cas de figure.

–              Le microphone à condensateur : appelé également micro statique ou électrostatique, ce type de micro s’avère plus résistant que les micros à ruban. Pour utiliser ce micro de studio par excellence, une alimentation fantôme de 48 volts est obligatoire lors de vos tournages.

–              Le micro-cravate : il s’agit ici d’un microphone moderne qui est surtout apprécié pour sa praticité. En effet, ce type de micro est idéal pour un usage extérieur comme le micro-trottoir.

Les avantages de l’utilisation d’un micro-cravate

Avant d’acheter un microphone, il est important de bien déterminer son usage pour bénéficier d’une excellente qualité sonore. En effet, cet équipement audiovisuel s’avère capable de filtrer les bruits parasites qui risquent de gâcher votre tournage. De ce fait, opter pour un micro-cravate présente plusieurs avantages.

Les différents modèles disponibles

Ce microphone professionnel se décline en 2 modèles bien distincts : les micros-cravates omnidirectionnels et les micros-cravates cardioïdes.

Sa discrétion

Le micro-cravate est en effet un dispositif discret grâce à sa petite taille. Il constitue un véritable matériel incontournable pour les journalistes et les conférenciers lors des reportages. En choisissant ce dispositif professionnel lors de vos présentations, vous bénéficierez d’une totale liberté de mouvement.

Sa facilité d’utilisation

Après avoir démêlé le câble du micro-cravate, fixez délicatement le dispositif sur votre cravate ou sur le col de votre chemise à l’aide de la pince à cravate. Orientez ensuite le micro en direction de votre bouche pour bénéficier d’une meilleure qualité de son. Avant votre tournage, assurez-vous que votre dispositif soit bien fixé à votre émetteur.

Sa praticité et sa performance

Que ce soit un micro-cravate sans fil ou filaire, ce dispositif garantit une excellente qualité sonore de vos enregistrements. Pour vos interviews et reportages, il est préférable de miser sur le micro-cravate HF, car celui-ci peut capter le son à distance tout en filtrant les interférences sonores. Peu encombrant et pratique, ce microphone miniature peut être utilisé aussi bien en intérieur qu’en extérieur.