Michel Fourniret, un tueur en série confirmé dans l’Yonne

Michel Fourniret, un tueur en série confirmé dans l’Yonne

novembre 16, 2019 0 Par Alain784

Un tueur en série des années 1990, Michel Fourniret a tout récemment reconnu avoir commis deux meurtres dans l’Yonne. Le 19 octobre, une rencontre avec son ex-femme Monique Olivier a eu lieu dans le bureau de la juge d’instruction pour confronter leurs versions des faits. Les deux anciens époux ne se sont plus revus pendant plus de onze ans avant cette rencontre organisée.

Deux meurtres résolus des années 1990

Un tueur en série, Michel Fourniret est l’auteur de deux meurtres de jeunes femmes classés dans les affaires en suspens de la brigade criminelle dans l’Yonne. À titre de rappel, le 17 mai 1990, Joanna Parrish, une Britannique a été retrouvée nue à Monéteau. La jeune assistante du lycée Jacques-Aymot d’Auxerre n’avait que 20 ans quand on l’a violé et battu à mort. Marie-Angèle Domece fut portée disparue depuis le 8 juillet 1988 quand elle n’avait que 19 ans. Jusqu’à ce jour, on n’a pas encore réussi à trouver sa dépouille.

Pour élucider ces deux affaires et recueillir plus d’informations, la juge d’instruction décida alors de confronter les versions des deux ex-époux. Ce n’est qu’à l’âge de 76 ans que Michel Fourniret a avoué son crime en février 2019.

Des aveux tardifs entendus

Durant la rencontre dans l’Yonne, Monique Olivier nie à deux reprises les meurtres de Joanna Parrish et Marie-Angèle Domece. Selon elles, son ex-époux Michel Fourniret est le seul responsable de ces assassinats.

Par ailleurs, durant les procès en février & mars dernier, l’ogre des Ardennes réitère ses aveux même s’il s’est montré assez mystérieux au cours des interrogatoires. Il déclare ouvertement que si ces deux jeunes femmes n’avaient pas croisé son chemin, elles seraient encore en vie à l’heure actuelle. Par contre, il n’a rien ajouté sur les détails des lieux et de ses actes criminels.

Pour mieux élucider l’affaire, la juge Sabine Khéris décide d’emmener à tour de rôle les deux ex-époux sur les lieux où l’on a retrouvé le corps de Joanna Parrish à Saint-Cyr-les-Colons au début du mois d’octobre. Les résultats de l’enquête ne mènent à aucune autre piste ou à des preuves accablantes.

Non découragée, Sabine Khéris tente toujours de comprendre les faits et la psychologie du tueur en série depuis ces 30 dernières années. Les avocats des deux victimes affirment que les tournures de l’enquête peuvent mener à d’autres procès d’assises en 2020.

Un tueur en série condamné à perpétuité

En 2007, il est condamné à Ardenne dans l’affaire de sept meurtres dans l’Yonne. Monique Olivier de son côté n’est pas aussi sortie indemne de cette situation. Elle écope la perpétuité pour être la complice de son ancien marié dans cinq de ces meurtres.

Si l’on rajoute le cas de ces deux nouveaux meurtres, on peut très certainement affirmer que Michel Fourniret et son ex-compagne passeront encore des années dans la prison du département de l’Yonne. L’enquête se poursuit encore à l’heure actuelle et l’on espère avoir plus de détails pour réconforter les familles des personnes assassinées et portées disparues.